Que devez-vous faire si vous êtes accusé d’un crime violent ?

Publié le : 14 mars 20224 mins de lecture

Être accusé d’un acte criminel violent est immédiatement une raison de s’inquiéter sérieusement, surtout si vous êtes innocent. Une fois que vous avez été accusé, votre innocence est instantanément remise en question, et à moins que vous ne soyez en mesure de la prouver avec des preuves légales suffisantes et acceptables, cela peut même ne pas avoir d’importance. Par conséquent, si vous êtes accusé d’un crime violent, voici quelques éléments à prendre en compte et des mesures à prendre dès que possible, pour éviter que votre vie ne soit ruinée de façon permanente.

Appelez votre avocat

Il n’y a absolument aucun moyen de le dire, la toute première chose que vous devez faire est d’appeler votre avocat spécialisé dans les affaires criminelles. Dès que vous avez été légalement accusé d’un crime violent par la police ou une tierce personne, appelez votre avocat immédiatement. Bien sûr, il se peut que vous n’ayez même pas d’avocat, et encore moins un avocat criminel de Brampton s’il s’agit de votre première implication criminelle présumée, ce qui est assez probable si vous ne méritez pas les accusations portées contre vous. Un bon avocat criminaliste vous guidera à chaque étape du processus jusqu’à ce que votre innocence soit prouvée ou que les circonstances de votre acte criminel soient présentées de manière à vous placer dans la position la plus avantageuse possible au tribunal.

Lorsque vous êtes arrêté, cessez de parler jusqu’à l’arrivée de votre avocat. Vous avez probablement vu cela à la télévision et, contrairement à beaucoup de choses montrées à la télévision sur les activités criminelles, il s’agit d’un conseil judicieux !

Ne parlez pas du tout de l’affaire, jusqu’à ce que votre avocat arrive au poste pour parler en votre nom. Les détectives peuvent vous mettre la pression de plus d’une façon, mais ne craquez pas et ne vous mettez pas dans une situation dont aucun avocat criminaliste ne pourra vous sortir. La seule différence entre les séries télévisées et la vie réelle est que, contrairement à la fiction, même les personnes innocentes ont besoin de leur avocat criminaliste lorsqu’elles sont accusées d’un crime violent. La question de savoir si vous êtes innocent ou non peut être subjective, et la loi canadienne peut ne pas être d’accord avec votre point de vue sur ce point.

Ne contactez pas la partie accusatrice, quelles que soient les circonstances

Tout comme au poste de police, tout ce que vous dites à la partie accusatrice peut entraîner des complications dans votre cas et rendra la défense de votre innocence encore plus difficile pour votre avocat criminaliste. Les disputes animées sont assez courantes lorsqu’une personne est accusée d’un crime violent, ce qui pourrait être une très mauvaise nouvelle pour vous et votre avocat. Même si vous essayez simplement de vous excuser ou de calmer l’autre personne, vous finirez par avoir l’air coupable, ce qui, une fois de plus, sera utilisé par le procureur contre vous et votre avocat criminel au tribunal. Abstenez-vous de contacter la partie accusatrice et parlez plutôt à votre avocat.

Ce qu’il y a de pire dans les accusations criminelles, c’est qu’elles peuvent ruiner votre réputation, vos relations, votre statut social et même votre vie si vous ne prenez pas immédiatement des mesures pour vous défendre contre ces fausses allégations. Espérons que si vous avez un jour le malheur de faire face à des allégations injustes avec votre avocat criminel de Brampton, ceci pourrait être un guide qui vous mettra sur la voie menant au rachat de votre bonne volonté.

Plan du site